"La porte du changement ne peut s'ouvrir que de l'intérieur" Jacques Salomé
"La porte du changement ne peut s'ouvrir que de l'intérieur"Jacques Salomé

“L’amour, la seule obsession que tout le monde désire.”

... les personnes qui en souffrent. Elles craignent de devenir folles peu à peu. Ce qui n’est absolument pas le risque. Le seul grand risque est l’épuisement qui aboutira à la dépression, ce qui pourrait rendre la thérapie plus longue. Les symptômes du T.O.C. sont tellement prenants qu’ils accaparent tout les aspects de la vie de la personne qui en souffre. Elle se sent emprisonnée dans sa vie et enchainée à des comportements dont elle ne veut plus…

 

  • 2 à 3% de la population souffre de TOC, ce qui veut dire que sur le seul bassin parisien, près de 300 000 personnes en souffrent; vous n'êtes pas tout seul...
  • Le TOC se soigne, La thérapie comportementale est le traitement de choix. Amélioration, rémission ou guérison sont possibles. 

T.O.C. est  l'abréviation en français de Trouble Obsessionnel et Compulsif. Il s'agit d'une affection qui se caractérise par la présence d'obsessions et/ou de compulsions récurrentes, persistantes, pénibles et parfois très invalidantes. 

 

- Les Obsessions: La personne a des images, idées, représentations récurrentes, persistantes, tenaces, involontaires, faisant intrusion dans la conscience sans laisser l'esprit en repos.

- Les Compulsions : pensées, calculs et/ou comportements répétitifs en prolongement des obsessions. La personne, se sent contrainte de "le" faire, c'est "plus fort qu’elle". Elle en reconnaît pourtant le caractère absurde, mais ne peut s'empêcher d'accomplir la compulsion sous peine de malaise, d'angoisse ou de crises de colère.

 
 
   Les familles d'enfants ou d'adolescents souffrants de T.O.C. ressentent souvent de la culpabilité et parfois de la honte. Le T.O.C. n'est en aucun cas un déficit éducatif, certaines thérapies ont beaucoup trop souvent culpabilisé les mères.
   Un accompagnement des parents et l'entourage familial proche quand il est bienveillant, s'impose comme un critère de réussite de la thérapie chez l'enfant et l'adolescent.
 

  Le TOC étant un trouble anxieux, 25 % des personnes qui en souffrent, renoncent à faire une thérapie TCC à cause de l’angoisse provoquée par l’idée même de faire une exposition … et ça se comprend!!!

Si moi-même je devais subir un stress majeur, mon réflexe de survie me dirait d’éviter cette anxiété, quoi de plus normal!

 

   C’est bien pour cela que je n’initie aucune exposition, avant un travail informatif et cognitif préliminaire. Cette restructuration cognitive permet à la personne souffrant de TOC de comprendre les déclencheurs, prendre confiance en elle et de ce fait, très progressivement diminuer l’intensité de l’angoisse. Toute exposition quels que soient les comportements problèmes, ne peut se faire qu’avec la participation volontaire de la personne. Son consentement éclairé est forcément nécessaire pour accomplir les tâches décidées en tandem (patient-thérapeute).

 

 

 

 

 

 

Réfèrences utilisées pour rédiger les articles de ce site: www.aftcc. orgDSM 5INSERM ; AFTOC , www.ffn-neurologie.fr 

Comment me joindre

Tél: 06 60 38 71 12

pratiquestcc@gmail.com

6 rue du JURA

91330, YERRES

(à 8min de la Gare de YERRES: RER D).

 

English sessions are possible.


Les frais engagés par les patients pour la psychothérapie en France ne sont pas remboursés par la caisse de sécurité sociale.

Actualités

Atelier: "confiance/affirmation de soi".

Le 14/01/2017. 

Pour toute inscription veuillez adresser votre demande par mail: 

pratiquestcc@gmail.com

 

Prochainement:

"Atelier Coaching parental basé sur la communication bienveillante".